bizantin 2
Arab World

Influence Orientale sur la Mode Occidentale

Aujourd’hui, les créateurs arabes habillent les plus grandes célébrités, les princesses et reines du monde. Nous pouvons les retrouver sur les plus belles avenues des grandes puissances.

Lors de l’année 2015, certaines pièces des collections d’enseignes telles que Zara et Mango étaient inspirées des collections de couturiers comme Elie Saab, Zuhair Murad… Des robes dans le style des abbayas revisitées avec des motifs transparents, des pièces en dentelles, des broderies arabesques, voilà les collections que nous avons trouvées en magasins. Ces créateurs ont choisi la stratégie d’adaptation. Ils ont gardé le style oriental en l’occidentalisant pour permettre à deux types de populations de s’y identifier. Les jeunes femmes arabes voulant ressembler aux femmes occidentales et les jeunes femmes occidentales étant à la recherche de nouveautés, d’originalité et de dépaysement.

Récemment, Dolce & Gabbana a lancé sa collection d’abbaya. « Arabe » ne voulant pas dire musulman, cependant, cela représente une population largement croissante. En 2015, selon le FMI, le Qatar possédait la troisième place dans le classement de PIB par habitant avec 93 535$ et les Émirats Arabes Unis étaient placés 20ème avec 45 944$. Ces grandes marques ont donc bien compris les enjeux actuels.

D&G - Abaya Collection

D&G – Abaya Collection

 

Créateurs européens comme américains tels que Ralph Rucci, John Galliano pour Christian Dior, Giorgio Armani, Karl Lagerfeld pour Chanel, Valentino, Emanuel Ungaro et Donna Karan se sont inspirés pour certaines de leurs collections des traditions arabes.

Le monde de la mode a toujours été un espace de créativité permettant de faire la balance entre deux cultures et diverses sensibilités ethniques.

Remonter le temps

Toutefois, pour comprendre cette influence, il est nécessaire de remonter à l’époque de Napoléon lorsque ce dernier a décidé de conquérir l’Égypte. C’est à ce moment que certains motifs comme l’aigle, et d’autres se sont trouvés sur les vêtements. Plus tard, ce sont les vestes perses que les européens ont adapté et raccourci pour en faire les vestes et blazers qu’hommes et femmes portent de nos jours.

La France est une des premières nations à s’être liée au monde arabe. Prenons l’exemple d’Yves Saint Laurent, ce dernier est né en Algérie et s’est ensuite inspiré des couleurs et des patrons marocains. De la mousseline à la version finale en soie, ces textiles ont été repris dans le monde occidental.

Yves Saint Laurent - Vogue Italia 1970 - Photo by David Bailey

Yves Saint Laurent – Vogue Italia 1970 – Photo by David Bailey

 

L’industrie de la mode a, depuis toujours, été le reflet des échanges commerciaux et des relations diplomatiques qu’ont élaboré les états entre eux. Selon le lien plus ou moins étroit que ces pays ont eu, des influences se sont opérées. Ces styles seront adaptés en accord avec les valeurs et les traditions des pays.

En Europe, les influences égyptiennes, ottomanes, perse, indienne et maghrébine apporteront leurs touches aux différentes époques.

Influence Ottomane

Si l’on analyse le style ottoman, à l’époque, les vêtements de cette population étaient adaptés au climat de la région. Une tenue devait pouvoir être adaptée à un climat tantôt frai tantôt chaud. C’est pour cela qu’ils portaient des vestes plus ou moins longues qu’ils pouvaient retirer ou remettre assez aisément. De plus, ce peuple était habitué à monter à cheval et à élever des troupeaux de moutons, ils avaient donc besoin de pantalons desserrés d’où le « cherwel ».

Cherwel / Sarouel

Cherwel / Sarouel

On y retrouve aussi les ceintures pour fermer les vêtements et particulièrement pour les manteaux. Aujourd’hui on retrouve ces ceintures partout sur nos vestes, hauts et robes.

Depuis le 15ème siècle, les diplomates et grands commerçants français étaient encouragés à adapter leur style vestimentaire au pays où ils se rendaient. De ce fait, ces voyageurs revenaient en Europe avec des valises pleines de tenues traditionnelles. A noter de même que les textiles et les costumes faisaient part entière des cadeaux royaux que s’échanger les grands dirigeants.

Sans cesse à la recherche d’exotisme, les créateurs n’hésitent pas à avoir recours à des chasseurs de tendances qui dénichent les nouveautés, l’originalité et les futurs styles que nous porterons.

Si l’on étudie l’histoire des marques françaises, on se rend très vite compte de l’importance du voyage, des traditions étrangères adaptées au style occidentales. Prenons l’exemple de Cartier, les trois frères voyageaient en Inde particulièrement pour le style et les pierres rares trouvées dans ce pays. Louis Vuitton, lui, a toujours été inspiré par le voyage. Cette attirance se traduit par l’image même de la marque, la valise, puis par son musée, sa bibliothèque et sa fondation tous en relation avec le voyage.

Influence Égyptienne

A la fin du 18eme siècle, Napoléon décide de conquérir l’Égypte et la Syrie mais il ne réussit pas. A ce moment, l’Égypte devint connue. Cette égyptomanie n’a pas réellement affecté la forme des robes mais les motifs incorporés. On a pu y trouver des motifs d’aigle, l’oiseau exotique. L’orientalisme à cette époque n’était pas segmenté par type de traditions arabes. L’orientalisme était, en sa globalité, une tendance arabe et exotique.

Motifs Égyptiens

Motifs Égyptiens

Il est possible de diviser, grossièrement, deux catégories d’orientalismes : L’orientalisme français et l’orientalisme anglais. En Angleterre, cela était un orientalisme indien alors qu’en France l’orientalisme était moyen-orientale. Plus tard, ce sont les turbans et les robes turques qui seront tendances.

Influence Perse

Durant le règne de Louis XIV, son cousin Charles II en Angleterre décida d’importer la veste perse en l’adaptant au style occidentale. Cette veste était longue, souvent faite de velours. C’est à ce moment que les costumes 3 pièces sont nés.

Veste Perse - Blazer - Costume 3 pièces

Veste Perse – Blazer – Costume 3 pièces

Les longues robes de bains turques ont également été reprises pour en faire des vêtements d’homme. Aujourd’hui encore, des enseignes telles que Chanel et Armani ont utilisé ce style. John Galliano, dans sa collection 1994 « Les Incroyables », a repris cette robe en la mixant à la mode japonaise.

En 1951, Amelia Bloomer, une féministe, introduit le pantalon pour femme. C’est en fait le style perse. La jeune femme essaya de reformer la robe.

Amelia Bloomer

Amelia Bloomer

En 1922, la tombe de Toutânkhamon a été découverte. Il devient alors le sujet de toutes les conversations. Tous les créateurs commencèrent à s’en inspirer. Cartier et Van Cleef & Arpels ont fait une collection entière inspirée des motifs égyptiens. Lanvin a réalisé des robes dans cette atmosphère.

Van Cleef & Arpels

Van Cleef & Arpels

Elsa Schiaparelli, une créatrice qui passa de longs moments en Tunisie, s’inspira de ce style en réalisant des collections composées de voile, de tarbouche revisité…

Aussi, dans les années 60, Christian Dior propose un caftan européanisé. Par la suite, c’est Dolce & Gabbana qui fera connaitre sa nouvelle version Byzantine de ces vêtements traditionnels.

Mes P’tits Coups de Coeur en Plus!

 

 

SOURCES et Crédit Photos:

Middle Eastern Influences in Western Fashion: An Overview  –  Fashion Forward Dubai: http://www.youtube.com/wathch?v=37tv4cJJ500

http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2005/05/12/AR2005051201702.html

From Ottoman Costumes: From Textile to Identity. S. Faroqhi and C. Neumann, ed. Istanbul: Eren Publishing, 2005 : http://char.txa.cornell.edu/influences.htm

http://www.arabnews.com/news/487656

https://arabianmusings.wordpress.com/2011/05/09/young-gulf-arab-women-viewpoints-on-western-influence/

http://lux.lawrence.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=1019&context=luhp

http://www.elanthemag.com/top-10-arab-fashion-icons-worldwide-influence/

http://the-polyglot.blogspot.fr/2010/12/are-western-fashion-designers-ready-to.html

https://en.wikipedia.org/wiki/1795%E2%80%931820_in_Western_fashion

http://thegazette.me/oleg-mitrofanov-atelier-research/

http://www.telegraph.co.uk/luxury/womens-style/18054/fashion-impossible-the-magic-of-schiaparelli.html

http://www.vogue.com/fashion-shows/fall-2008-ready-to-wear/hermes/slideshow/collection#8

http://coolspotters.com/clothing/hermes-spring-2008-swimsuit-and-coverup/photos_videos#medium-763851

http://www.vogue.com/fashion-shows/fall-2013-ready-to-wear/dolce-gabbana

http://www.zara.com/fr/

https://www.facebook.com/eliesaabworld/?fref=ts